Nous contacter Be part of the Ormazabal talent

RELIABLE INNOVATION.
PERSONAL SOLUTIONS.

Développement d'un petit dispositif pour réduire le bruit dans les chemins de fer urbains - OPANEL

45/16/IN/1/031G

IMG_UNIBLOK
Les bruits produits par les infrastructures ferroviaires dans les entourages urbains, avec leurs nuisances associées, font l’objet d’une attention spéciale suite à l’adoption d’une législation obligeant à définir les zones qui présentent ces caractéristiques négatives pour les habitants, partout en Europe, ainsi que les plans d’action prévus pour limiter l’impact acoustique.
Objectifs
C’est dans ce contexte que naît OPANEL, un projet dirigé par Uniblok, entreprise appartenant à Ormazabal, avec la collaboration du Centre Technologique Tecnalia, dont l’objectif est de mettre fin à cette problématique à travers le développement d’un dispositif capable de limiter cet impact acoustique. Cette solution cherche également à réduire les problèmes d’implantation détectés chez les produits traditionnels, notamment les barrières excessivement élevées, de jusqu’à 4 mètres, dont l’efficacité n’est pas totale et qui présentent également un impact visuel considérable pour les logements voisins. Dans ce sens, Uniblok a décidé de développer une solution moins intrusive et avec une effectivité similaire ou supérieure aux options actuelles.   
Autres
OPANEL prétend résoudre ces problématiques techniques et de sécurité à travers un dispositif réducteur des sons, à faible hauteur et destiné aux entourages ferroviaires où la source du bruit provient à la fois de la friction à faible vitesse entre la roue des wagons et la voie et de la vibration des éléments du train. C’est la raison pour laquelle la solution doit remplir les standards internationaux, de façon à positionner Uniblok comme une référence dans ce domaine, dans le but de permettre l’internationalisation du produit.   

Pour cela, Uniblok a basé son projet sur les spécifications techniques exigées par les gestionnaires d’infrastructures ferroviaires à proximité des voies et du train lui-même, pour ainsi obtenir comme résultat final un modèle de mini-barrière acoustique capable de freiner la propagation du bruit produit par les éléments inférieurs du train et de la structure de la voie. Le résultat du projet OPANEL doit par ailleurs résoudre quelques-uns des principaux problèmes des écrans acoustiques conventionnels, notamment l’espace d’installation, la profondeur des fondations ou ne pas représenter d’obstacle en cas d’évacuation.
Projet financé par
Le projet OPANEL a été cofinancé par des Fonds FEDER et la Junta de Comunidades de Castille-La Mancha. FEDER OPANEL